Editions JCL : Les séries de Marie-Bernadette Dupuy

Écrivaine française ayant séduit le Québec, Marie-Bernadette Dupuy est l’auteure de séries à succès au Canada et en Europe. Retrouvez l’ensemble de ses livres sur le site des éditions JCL.

1381894_439963599449592_1868138555_n

 

Dotée d’un réel talent pour l’écriture et d’une inspiration constante, l’auteure Marie-Bernadette Dupuy a vendu ses séries à plus de 3 millions d’exemplaires ! Écrivaine française dont les titres ont su intéresser des éditeurs outre-Atlantique, elle est surnommée dans la région du Lac-Sain-Jean (Qc, Canada) : « la reine de Val-Jalbert ».

Les éditions JCL, qui ont beaucoup de liens avec les éditeurs européens, non seulement en France mais aussi en Allemagne, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, au Portugal, en Russie, en République tchèque et en Ukraine, ont permis que les livres de Marie-Bernadette Dupuy soient publiés dans d’autres territoires que ceux strictement francophones. Livres qui d’ailleurs ont atteint un club de livres, France Loisirs, ce qui est une excellente chose pour ses titres !

La visibilité dans les foires

L’atout des foires du livre est dans les rencontres. C’est parfois la bonne rencontre qui va donner l’élan nécessaire au titre pour aller chercher des éditeurs ailleurs… Marie-Bernadette Dupuy a justement rencontré Jean-Claude Larouche (fondateur des éditions JCL) à l’occasion de la foire du livre de Brive-la-Gaillarde, en France.

En 2002, JCL a publié L’Orpheline du Bois des Loups, premier vrai succès de l’auteure en sol canadien. Plusieurs autres séries sont parues aux éditions JCL par la suite : celles de Val-Jalbert, de la famille Roy et d’Angélina. Les deux premières étant d’ailleurs les sagas les plus populaires de l’auteure, leurs intrigues se passant respectivement au Lac-Saint-Jean (Québec) et en Charente (France).

En tant qu’agent pour JCL, Montréal-Contacts a maximisé la visibilité des séries de Marie-Bernadette Dupuy dans les foires en 2012 et 2013. Être l’une des rares agences à disposer d’un stand à la Foire de Francfort dans le prestigieux Hall des éditeurs nord-américains nous a permis de les mettre en avant. D’autant plus qu’il est important pour nous de représenter également des maisons québécoises, de les amener sur le marché international et de leur permettre de trouver de nouveaux publics.

Dans le cas des séries publiées par JCL, considérant le nombre d’exemplaires auxquelles elles se sont vendues, il est évident que c’est un projet qui présente un potentiel intéressant pour la vente de droits.

Avec en plus un autre roman paru en 2014, les titres de Marie-Bernadette Dupuy, dont la liste est longue, se portent à merveille. Ses séries ont déjà été vendues à des éditeurs français, allemands, ukrainiens et russes, et nous comptons bien aller chercher d’autres droits à l’étranger.

S.F.